Entre Nîmes et Montpellier, les villages privés de loto et les associations pénalisés à cause de la Covid

Nouveau coup dur pour les associations. En raison des directives gouvernementales, l’interdiction de se réunir n’a pas encore été levée. Ces lotos organisés dans les villages qui font d’ordinaires salle comble notamment en cette période de fêtes de fin d’années permettaient aux associations d’être assurées d’une petite aide financière. C’est également un coup dur pour les habitants de ces villages, dont le lien social est entre autres maintenu par ce type d’activités.

Source: France 3 Régions
Crédits photo : Pixabay